• Vol. 7 nº 1, avril 2020

    Le rapport au public est certainement l’une des questions les plus importantes lorsqu’il s’agit de définir la place qu’occupent les compositeurs dans l’espace médiatique. C’est aussi par le filtre du « public » que se discutent de nombreuses questions d’ordre esthétique, même si bien des compositeurs ont toujours déclaré ne pas écrire pour un public en particulier. Il n’en reste pas moins que l’œuvre musicale doit une part de son existence à la présence d’un public en salle, d’un auditoire radiophonique, voire de discophiles. Les musiciens s’expriment depuis longtemps sur le sujet. Si les mémoires et les correspondances permettent de retracer le discours intime des compositeurs sur les publics, c’est dans la presse, par l’intermédiaire des entrevues mais aussi et surtout des articles de fond que l’on a accès aux prises de position les plus développées quant au rapport idéalisé ou concret que les compositeurs entretiennent avec le public.

  • Vol. 7 nº 1, avril 2020

    Cet article porte sur les formes et les degrés d’investissement des médias sociaux chez les compositeur·rice·s de musique contemporaine. Les données sur lesquelles il repose sont tirées d’une série d’entretiens (filmés) menés auprès de six compositeurs appartenant à une même promotion (2017-2018) du « Cursus de composition et d’informatique musicale » de l’Ircam (Institut de recherche et de coordination acoustique/musique) : Bertrand, 32 ans, Français ; Daniel, 33 ans, Colombien ; Luciano, 36 ans, Brésilien ; Luis, 30 ans, Portoricain ; Scott, 29 ans, États-unien ; Tom, 27 ans, Français.

  • Vol. 7 nº 1, avril 2020

    En 1992, s’entretenant avec Martine Cadieu sur France Culture sur le thème de « composer-écrire en miroir », André Boucourechliev confiait : « Je suis compositeur, j’écris en tant que compositeur, j’écris aussi en tant qu’écrivain… Je tiens beaucoup à cette allégeance à l’écriture ; je la soigne, je la cultive, je la travaille. C’est une sorte de composition, l’écriture, pour moi ». Comme nombre de compositeurs de sa génération, le musicien n’a cessé d’interroger le geste créateur dans un constant aller-retour entre l’écriture de et sur la musique. Cette exploration a pris la forme d’articles et d’ouvrages dûment référencés en bibliographie.


  • ISSN : 2368-7061
    © 2020 OICRM / Tous droits réservés