• Hors série, mars 2022

    L’analyse des interactions au sein de Chantons Ensemble permet de rendre intelligible l’espace social sensible. Si l’article repose sur un cadre méthodologique orienté par l’interactionniste Erving Goffman et le pragmatiste Louis Quéré à propos du cadre de participation (Goffman 1987 ; Quéré 2015), l’analyse des sens, des voix et du corps renvoie également à l’écologie sociale de l’oreille (Pecqueux et Roueff 2009), ainsi qu’à une anthropologie de la musique en régime numérique. Ainsi cette analyse souhaite-t-elle interroger la fabrique sociale par la musique dans un temps de reconfigurations sociotechniques qui tient en une interrogation : chantons-nous encore ensemble à distance ?


  • ISSN : 2368-7061
    © 2022 OICRM / Tous droits réservés