• Nouvelle parution – Revue musicale OICRM, numéro hors série (2022)

    Vient de paraître : « Musique et pandémie de COVID-19 », Revue musicale OICRM, numéro hors série, mars 2022. « Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (oms) déclarait l’état de pandémie mondiale de covid-19. Deux ans plus tard, force est de constater que nous n’avons pas fini de prendre la mesure des effets sur le […]

  • Hors série, mars 2022

    Notre but est de décrire et d’analyser le phénomène des parodies québécoises de chanson liées à la COVID-19 afin, notamment, de connaître le profil des parodistes, l’identité des chansons parodiées, les thèmes exploités, les manières de parodier, la potentielle spécificité des parodies québécoises et l’ampleur du phénomène. Nos conclusions renforcent l’idée que le Québec possède une culture distincte de celle du reste du Canada, des États-Unis et de l’Europe.

  • Hors série, mars 2022

    Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déclarait l’état de pandémie mondiale de COVID-19. Deux ans plus tard, force est de constater que nous n’avons pas fini de prendre la mesure des effets sur le milieu musical de cette pandémie qui perdure. Ce numéro spécial hors série – le premier publié par la Revue musicale OICRM – explore quelques-uns des enjeux soulevés par cette situation exceptionnelle.

  • Hors série, mars 2022

    Les impacts de la pandémie sur les pratiques en enseignement de la musique en contexte scolaire québécois Hélène Boucher, Isabelle Héroux, Audrey-Kristel Barbeau PDF | CITATION | AUTRICES Résumé Lors de la pandémie de COVID-19, les écoles du Québec ont dû fermer leurs portes pour limiter les contacts sociaux et ainsi contrôler la transmission du virus. Dans le but […]

  • Hors série, mars 2022

    L’objet de la présente étude est d’examiner plus en détail la manière dont le confinement a déterminé certaines propriétés du projet Confiné, et quels éléments de solution, en retour, celui-ci a pu apporter aux problèmes posés par celui-là. On peut dire que ces problèmes sont au nombre de trois au moins. Le premier est un malaise ressenti par Maxime Echardour et la majorité des contributeurs face au changement de rythme que le confinement impose. Le deuxième est le malaise ressenti face à l’éloignement social. Et un troisième concerne cette fois le sens que l’on peut attribuer au confinement.


  • ISSN : 2368-7061
    © 2022 OICRM / Tous droits réservés