Formation – « 1722-2022 : Tempérer le clavier pour un Clavier bien tempéré. Geste, couleurs, perception et outils numériques » – 25-26 février et 24 juin 2023

Séminaire « 1722-2022 : Tempérer le clavier pour un Clavier bien tempéré. Geste, couleurs, perception et outils numériques », Fondation Royaumont (25-26 février 2023) et BLGF, Paris (24 juin).

« Les années 2022-2023 marquent trois anniversaires pour les musiciens et pour les musicologues : la remodélisation du concept d’harmonie par le compositeur Jean Philippe Rameau dans son traité Traité de la musique (1722), l’achèvement du premier livre du Clavier bien tempéré de Johann Sebastian Bach (1722), œuvre pilier du patrimoine musical, ainsi que les 25 ans de l’interprétation de la frise de l’autographe de Bach de la part du mathématicien allemand Andreas Sparschuh (1998). Les boucles inscrites dans le dessin figurant sur le ms D-B Mus.ms. Bach P 415, permettraient d’identifier la manière avec laquelle Bach accordait ses instruments.

Depuis trois siècles, musicologues, musiciens, mathématiciens, physiciens, acousticiens ont avancé des centaines d’hypothèses sur les systèmes tempérés qui permettrait de mieux interpréter l’œuvre du compositeur allemand, sans pour autant être parvenus à un accord sur l’interprétation des douze symboles qui constituent la frise, correspondant aux notes de musique. Ainsi, dans le cadre de l’interprétation historiquement informée et de la croissante attention vers la matière sonore élaborée par Johann Sebastian Bach dans ses ouvrages pour clavier, l’analyse des sources attestant de la pensée de ce compositeur sollicite une réflexion interdisciplinaire majeure impliquant les sciences proprement dites, la recherche musicologique ainsi que la pratique artistique aux fins de l’interprétation de ses œuvres musicales. »

Pour plus de détails : cliquez ici.


ISSN : 2368-7061
© 2023 OICRM / Tous droits réservés