Web – Métaclassique – Mars 2022

Programme du mois de mars 2022 de l’émission web Métaclassique, produite et réalisée par David Christoffel. 

Mercredi 2 mars – Metaclassique #161 – Multiplier

La solitude n’est pas une fatalité pour les pianistes. Si le répertoire pour piano est très majoritairement pour deux mains, il reste à développer le répertoire pour 4 mains, 6 mains et plus si affinités. Un numéro enregistré au Conservatoire de Saint-Denis dans le cadre de la première Biennale de piano collectif avec les compositrices Graciane Finzi et Lucie Prod’homme et la complicité de la Maison de la Musique Contemporaine.

Mercredi 9 mars – Metaclassique #162 – Compter

À l’approche du Pi-Day, Metaclassique explore une actualité des liens ancestraux entre mathématiques et musique par un entretien croisé avec le compositeur Tom Johnson et le musicologue Gilbert Delor qui lui a consacré une monographie aux éditions L’Harmattan.

Mercredi 16 mars – Metaclassique #163 – Parler

Alors que la parole sert de moment dramatique hors de la musique dans certains opéras du 18ème siècle, elle peut servir de modèle musical dans les spectacles de l’Encyclopédie de la parole. A moins que la musique devienne l’horizon d’écoute d’une parole qui, poétique, ne voudrait pas rester enfermée dans sa déclamation. Enregistrée à la Bibliothèque publique d’information, l’émission réunit la musicologue Michela Niccolai, le compositeur Pierre-Yves Macé et le poète Luc Bénazet.

Mercredi 23 mars – Metaclassique #164 – Vocaliser

Même s’il est un genre pédagogique aux prétentions musicales auto-limitées, la vocalise n’en est pas moins devenue un genre musical quand même. Enregistré au CNSMDP, le chanteur et musicologue Justin Ratel offre une généalogie de la vocalise.

Mercredi 30 mars – Metaclassique #165 – Dédire

Dans Les Oiseaux d’Aristophane (en -414), des citoyens de la cité grecque se détournent des affaires humaines en suivant les oiseaux. A l’occasion de la création française de l’opéra de Walter Braunfels, Metaclassique s’intrigue de cette intrigue en interrogeant le directeur de l’Opéra national du Rhin, Alain Perroux, la cantatrice Marie-Eve Munger et deux cinéastes qui ont filmé la comédie d’Aristophane dans la Grèce contemporaine du surendettement, Graeme Thomson et Silvia Maglioni.


ISSN : 2368-7061
© 2022 OICRM / Tous droits réservés