image_pdfimage_print
  • Vol. 3 nº 2, mai 2016

    Face à l’adversité – misère, totalitarisme, violence –, Germaine Tillion a montré que l’expérience individuelle peut devenir connaissance et la connaissance partagée se muer en action groupale. Toute sa trajectoire tient dans cette éthique qui est aussi mise en pratique solidaire liant étroitement observation, dialogue et réflexivité. Ce credo anime la vie de Tillion en amont et en aval de sa déportation à Ravensbrück en un « double apprentissage » qui allie l’étude et l’expérience sans les dissocier ni les hiérarchiser quant à leur apport commun de connaissances. Ce credo traverse de manière performative l’œuvre collective du Verfügbar aux Enfers.