• Vol. 4 nº 1, mai 2017

    Depuis plusieurs années, les technologies ne cessent de se développer et sont utilisées au quotidien par les différentes couches de la société, notamment dans le domaine artistique et plus particulièrement pour l’apprentissage et l’enseignement de la musique auprès des jeunes. En effet, l’émergence des technologies numériques a radicalement changé les pratiques musicales des jeunes depuis les 20 dernières années (Kress 2010). La chercheuse Susan O’Neill (2013) souligne d’ailleurs l’importance pour les enseignants en musique de s’adapter à ces nouvelles réalités afin que leur pédagogie soit plus en phase avec les goûts musicaux des jeunes et qu’elle s’inscrive davantage dans le courant actuel des technologies.

  • Vol. 1 nº 1, novembre 2012

    Sur le plan pédagogique, le professeur d’instrument peut jouer un rôle central dans le développement des habiletés métacognitives de l’élève. Pour remplir ce rôle, il doit amener l’élève à réfléchir sur la façon de s’exercer, d’apprendre et de mémoriser son répertoire, en insistant tout particulièrement sur la manière dont l’apprenant peut intégrer cette approche réflexive à ses connaissances musicales (Aiello et Williamon 2002, p. 176). En revanche, pour travailler dans cette direction, l’enseignant doit posséder certaines qualités et stratégies pédagogiques liées spécifiquement au développement des habiletés métacognitives de l’élève (Lafortune, Jacob et Hébert 2000, p. 39-54 ; Doly 1997, p. 45-67), et c’est essentiellement le sujet dont nous traiterons dans le cadre de cet article.