Présentation

Couverture du vol. 4, n<subp>o</sup> 1 de la <em>Revue musicale OICRM</em> : « Apprendre et enseigner la musique au XXI<sup>e</sup> siècle. Nouvelles propositions pédagogiques ». Image : Pixabay. Graphisme : Solenn Hellégouarch.

 

Ce numéro de la Revue musicale OICRM (RMO) se distingue de ceux publiés jusqu’à maintenant, car il s’agit du tout premier que la revue consacre à la pédagogie musicale. Il s’inscrit tout de même dans la lignée des numéros précédents en accordant, lui aussi, une place de choix à la relève scientifique. En effet, trois des articles publiés sont rédigés par des doctorants rattachés au Laboratoire de recherche en formation auditive et didactique instrumentale (LaRFADI) de l’Université Laval, une des 14 unités de recherche de l’OICRM.

Les articles publiés dans ce numéro exposent une diversité de problématiques et de méthodes de recherche, et proposent, chacun à leur façon, de nouvelles approches pour repenser, mieux comprendre ou actualiser l’apprentissage-enseignement de la formation auditive ou d’instruments de musique. D’abord, deux articles portent sur la formation auditive, un domaine encore très peu documenté scientifiquement, mais au cœur des préoccupations du LaRFADI. Premièrement, Justine Pomerleau Turcotte, Maria Teresa Moreno Sala et Francis Dubé ont étudié la place des technologies de l’information et des communications (TIC) dans l’enseignement de la formation auditive en contexte extrascolaire au Québec. Leurs résultats démontrent que les praticiens actifs sur le terrain résistent toujours à intégrer des TIC à leur pédagogie. Deuxièmement, Guillaume Fournier propose une nouvelle approche pédagogique pour enseigner les intervalles harmoniques à des étudiants de niveau collégial ou universitaire, un savoir musical souvent complexe à maîtriser. Cet article s’avère particulièrement original, car l’approche pédagogique proposée est structurée autour des mécanismes d’apprentissage perceptuel de Robert L. Goldstone et Lisa Byrge (2015) 1, un cadre théorique issu de la psychologie. Ensuite, deux autres articles portent sur l’apprentissage-enseignement d’instruments de musique. Celui d’Isabelle Mili, coécrit avec quatre collègues, est axé sur les formations pédagogiques dispensées en Suisse, lesquelles sont analysées sous l’angle de la didactique musicale. Plus précisément, les auteurs se sont intéressés aux modes de professionnalisation des futurs enseignants de musique qui sont en fin de formation au sein de diverses institutions d’enseignement helvétiques. Quant à Jean-Philippe Després, il a documenté les mécanismes d’improvisation de musiciens classiques qui, pour la plupart, sont actifs sur la scène internationale. Il a notamment décrit leur parcours d’apprentissage comme improvisateurs, ainsi que les stratégies cognitives auxquelles ils font appel pour improviser de la musique. Son article présente une synthèse des résultats de recherche issus de sa thèse de doctorat et explique les implications qu’ils engendrent pour enseigner l’improvisation musicale classique au XXIe siècle.

Le numéro comporte également deux contributions libres qui ne sont pas rattachées à la thématique du numéro. D’abord, Jean-Ambroise Vesac propose un essai autour d’une installation interactive et immersive novatrice, laquelle visait à instrumentaliser la subjectivité de la perception au sein d’un paysage sonore interactif. Puis, Christophe Alvarez analyse de façon originale et rigoureuse la pièce centrale du triptyque Masques, op. 34 de Karol Szymanowski, soit « Tantris le bouffon », et suggère, à partir de son analyse, des conseils pour interpréter cette pièce complexe et exigeante à de multiples égards.

Ce numéro publie également des notes de terrain de Thomas Rieppi sur l’utilisation pédagogique du logiciel iReal Pro. Ses notes répertorient plusieurs de ses fonctionnalités et proposent diverses manières de s’en servir pour renouveler l’apprentissage-enseignement d’instruments de musique ou pour développer la créativité de l’apprenant.

Enfin, le numéro comporte trois comptes rendus. D’abord, Jean-François Candoni offre un regard critique sur le livre Wagner antisémite. Un problème historique, sémiologique et esthétique de Jean-Jacques Nattiez publié en 2015. Ensuite, Judy-Ann Desrosiers se penche sur un collectif d’articles publié en 2013 autour du thème Du politique en analyse musicale. Enfin, Judy-Ann Desrosiers et Marie-Pier Leduc résument enfin une journée d’étude qui s’est déroulée en février 2016 dans le cadre des activités de l’OICRM : L’orientalisme musical en France, de Berlioz aux Ballets russes.

Francis Dubé, directeur invité


Articles

Factors Influencing Technology Use in Aural Skills Lessons
Justine Pomerleau Turcotte, Maria Teresa Moreno Sala et Francis Dubé

Perception des intervalles harmoniques et apprentissage perceptuel
Guillaume Fournier

Formations pédagogiques musicales en Suisse. Des outils didactiques émergents
Isabelle Mili, Catherine Grivet Bonzon, Marianne Jacquin, Peter Knodt et Iris Haefely

Processus d’apprentissage et de création des improvisateurs experts en musique classique
Jean-Philippe Després


Contributions libres

Instrumentaliser la subjectivité de la perception au sein d’un paysage sonore interactif. L’installation interactive et immersive Soleil
Jean-Ambroise Vesac

Masques, op. 34 de Karol Szymanowski. Une lecture architecturelle des principes harmoniques de « Tantris le bouffon », et esquisse d’une trajectoire interprétative
Christophe Alvarez


Notes de terrain

iReal Pro. Un outil technologique utilisé à des fins didactiques pour soutenir les recommandations de la recherche scientifique dans l’enseignement instrumental
Thomas Rieppi


Comptes rendus

Wagner antisémite. Un problème historique, sémiologique et esthétiquede Jean-Jacques Nattiez
Jean-François Candoni

Du politique en analyse musicale, d’Esteban Buch, Nicolas Donin et Laurent Feneyrou (dir.)
Judy-Ann Desrosiers

L’orientalisme musical en France, de Berlioz aux Ballets russes. Compte rendu de la journée d’étude, 19 février 2016, Faculté de musique, Université de Montréal
Judy-Ann Desrosiers et Marie-Pier Leduc

 

Couverture : Image issue de Pixabay, sous licence Domaine public.
Graphisme : Solenn Hellégouarch.


PDF

 RMO_vol.4.1_Introduction

Attention : le logiciel Aperçu (preview) ne permet pas la lecture des fichiers sonores intégrés dans les fichiers pdf.

Notes:

  1. Robert L. Goldstone et Lisa Byrge (2015), « Perceptual Learning », dans Mohen Matthen (dir.), The Oxford Handbook of Philosophy of Perception, Oxford, Oxford University Press.