• Vol. 4 nº 2, novembre 2017

    Another Brick in the Wall – l’opéra du compositeur canadien Julien Bilodeau a été créé le 11 mars 2017. Représentée dix fois dans le cadre de la programmation régulière de l’Opéra de Montréal, la production de deux heures a été conçue « d’après les paroles et la musique de The Wall », soit le double album sorti en 1979 par Pink Floyd, mais dont la paternité est rattachée à la figure de Roger Waters. Montréal a ainsi vibré au rythme de l’opéra comme elle l’a rarement fait par le passé, et la présence de Waters comme caution morale y était pour beaucoup. C’est que l’œuvre était aussi présentée comme l’un des moments phares des festivités entourant le 375e anniversaire de la ville, ce pour quoi le budget alloué à cette production a largement dépassé ce qu’on retrouve normalement pour ce type de création au Québec.

  • Vol. 2 nº 1, janvier 2014

    Pourquoi s’intéresser à la réception de Debussy ? D’entrée de jeu une réponse simple peut être fournie : la musicologie et les sciences sociales n’ont pas fini de sonder les significations et les réalités rattachées à son œuvre, et cela de son vivant jusqu’à aujourd’hui. Tout musicien ayant reçu une formation académique a été momentanément confronté à Debussy, ne serait-ce que dans les cours d’histoire où son héritage se présente comme un passage obligé lorsqu’il est question des transformations esthétiques, de l’ouverture aux musiques orientales et des explorations sonores marquant l’entrée en scène de la modernité au tournant du XXe siècle.

  • Vol. 1 nº 1, novembre 2012

    Ce premier numéro de la Revue musicale OICRM (RMO), dont le dossier porte sur la professionnalisation en musique du Québec, est à l’image de l’esprit qui animera cette revue au cours des années à venir. D’une part, sans être une revue étudiante, la Revue musicale OICRM fait une large place aux travaux des étudiants qui soumettent des articles répondant aux objectifs scientifiques de la revue. Cette réalité s’inscrit dans l’importance des travaux des étudiants au sein de la communauté universitaire, tant à l’Université de Montréal et l’Université Laval (piliers de l’OICRM) que dans les autres universités francophones. C’est dans cette optique que sont présentés aujourd’hui trois articles rédigés par des étudiants qui ont suivi un séminaire sur la « professionnalisation en musique » en mai et juin 2011, deux articles issus des travaux sur la pédagogie musicale sous la direction de Francis Dubé et un article sur le travail stylistique de la voix dans le country-western québécois des années 1930 et 1940. D’autre part, ce numéro montre aussi l’originalité et l’ouverture aux différents domaines disciplinaires qui alimentent la recherche sur la musique. Dans ce premier numéro, la sociomusicologie, la pédagogie et l’analyse phonostylistique sont à l’honneur, ce qui témoigne du dynamisme que l’on retrouve dans les différents secteurs d’activité de l’OICRM.