• Vol. 6 nº 1, juillet 2019

    La recherche en musique a subi d’importantes transformations au cours des dernières décennies. La musique n’est plus considérée seulement comme une « œuvre d’art » se matérialisant sous la forme d’une partition, mais aussi comme un « processus » révélant les rôles cruciaux que jouent l’interprète, l’auditeur et la manifestation sonore de la musique. Plus particulièrement, la recherche consacrée à l’interprétation musicale s’est enrichie de nouvelles perspectives disciplinaires couvrant l’ensemble du spectre des sciences, des sciences humaines aux sciences naturelles et aux technologies. En complément de l’étude historique et analytique des œuvres qui soutient le travail de l’interprète en amont, ces perspectives scientifiques permettent d’aborder les multiples dimensions de l’art de l’interprétation musicale, et en particulier à la créativité de l’interprète dans le processus de la « mise en son » d’une œuvre musicale. Des projets de recherche interdisciplinaires favorisent aussi des transferts de connaissances issues de disciplines connexes, comme la médecine des arts, la biomécanique ou la psychologie sportive.