• Vol. 6 nº 2, janvier 2020

    « Initiateur ou initié, Orphée fut le premier poète. La poésie occidentale inaugure avec lui son histoire d’amour et de mort qui associe à la plus haute solitude et à la plus profonde souffrance les chants les plus pénétrants » (Maulpoix 2000, p. 297). C’est par ces mots que l’essayiste et écrivain Jean-Michel Maulpoix nous convie à une plongée dans le lyrisme et le chant orphique. Cette définition de la poésie lyrique joue avec les extrêmes et donne d’Orphée l’image d’un personnage sublime tout entier tourné vers le chant, mais un chant de la souffrance et de la solitude qui confine à une grandeur tragique où Éros et Thanatos sont à la fois profondément liés tout en s’affrontant et en se faisant face.


  • ISSN : 2368-7061
    © 2020 OICRM / Tous droits réservés