• Vol. 6 nº 1, juillet 2019

    La recherche d’une pratique historiquement située des instruments à clavier puise traditionnellement à plusieurs sources : les partitions, les traités pour l’apprentissage de l’instrument, les descriptions de concerts d’époque, l’iconographie musicale, et bien sûr l’organologie. En effet, les gestes les plus appropriés pour manœuvrer au mieux un instrument donné, ici le clavicorde, sont au moins en partie induits par ses propriétés statiques et dynamiques.