Nouvelle parution – « Des usages destructeurs de la musique dans le système concentrationnaire nazi »

Élise Petit, « Des usages destructeurs de la musique dans le système concentrationnaire nazi », <em>Études du Crif</em>, n<sup>o</sup> 56, 2019.Vient de paraître : « Des usages destructeurs de la musique dans le système concentrationnaire », numéro spécial des Études du Crif (no 56), par Élise Petit, 40 pages.

« Dans cette nouvelle étude du Crif, Élise Petit, maîtresse de conférences à l’université de Musicologie de Grenoble, et spécialiste de la musique sous le IIIème Reich, aborde un sujet à la fois original et proprement terrifiant : comment les tortionnaires nazis ont réussi à dénaturer le caractère apaisant et culturel de la musique pour en faire un élément de la propagande et de la glorification de l’horreur absolue. »

Lecture gratuite en ligne : ici


ISSN : 2368-7061
© 2020 OICRM / Tous droits réservés